Nathalie Jaguin peintre pastelliste

Retour

série Portrait expérimental

La philosophie de ma série « Portrait expérimentale » Notre visage est le reflet de notre histoire, d'où l'on vient, notre vécu, nos drames, nos bonheurs, nos blessures, notre caractère, nos peurs, nos doutes, nos convictions, tout cela, et bien plus encore, constitue notre portrait. Un visage est en perpétuel mouvement, il change au fil du temps qui passe que celui-ci se compte en seconde ou en année. Un mouvement de la bouche et c'est l'ensemble d'un visage qui se transforme, le rebondi des joues,... La philosophie de ma série « Portrait expérimentale »
Notre visage est le reflet de notre histoire, d'où l'on vient, notre vécu, nos drames, nos bonheurs, nos blessures, notre caractère, nos peurs, nos doutes, nos convictions, tout cela, et bien plus encore, constitue notre portrait. Un visage est en perpétuel mouvement, il change au fil du temps qui passe que celui-ci se compte en seconde ou en année. Un mouvement de la bouche et c'est l'ensemble d'un visage qui se transforme, le rebondi des joues, le plissé des yeux... Le portrait est en fait un paysage qui évolue en fonction de la météo qu'est notre vie, les orages, les éclaircies, les tempêtes. Un paysage est fait de couleurs, de mouvements; un champs de blé, une plage chacun de ces lieux à son identité propre et ses caractéristiques, en peinture on insiste sur le doré des blés, le bleu de la mer tout en prenant soin que l'environnement soit en harmonie avec ces éléments du paysage. Le portrait expérimental tel que je l'ai conçu suit les mêmes préceptes que la construction d'un paysage. Je cherche avant toute chose le sujet, la tristesse, la joie, la timidité... De chacun de ces sujets on peut faire ressortir une particularité physique, le tombé des yeux, le mouvement des lèvres... A partir de là le visage est un prétexte à la représentation du sujet. Je prends donc une base, un visage de face, de profil ou de trois quarts et à partir de cette base je construis le portrait autour du caractère que je souhaite faire ressortir de celui-ci. Le fait de ne pas créer de contours permet de ne fixer son attention que sur les formes et les couleurs, cela permet de prendre le portrait dans son ensemble et de le composer comme une partition au fil de sa construction Le but d’un portrait expérimental n’est pas la reproduction stricte d’un visage, celui-ci peut d’ailleurs évoluer au fil de sa construction (forme des yeux, du nez, de la bouche, couleur des cheveux, des yeux…), l’essentiel étant de faire ressortir une expression, une émotion, un caractère, timidité, excentricité, séduction… Dans les couleurs et les formes je tiens à raconter une histoire.


Créé avec Artmajeur